Laboratoire de la Barrière Hémato-Encéphalique

La barrière hémato-encéphalique (BHE), formée par les vaisseaux sanguins cérébraux, protège le cerveau du reste de l’organisme. Mais cette protection est un obstacle majeur aux traitements des maladies neurodégénératives, car elle empêche plus de 95% des nouveaux médicaments d’atteindre les zones cérébrales affectées par la maladie.

Notre laboratoire étudie les mécanismes cellulaires et moléculaires du passage des médicaments vers le cerveau, afin de faciliter leur transport et d’exercer leur action thérapeutique.

Le LBHE s’inscrit dans la dynamique régionale des neurosciences et coordonne un contrat européen sur les modèles in vitro de BHE. Il a participé à deux contrats du FP7 2008-2013 : EUSTROkE, portant sur l’étude des accidents vasculaires cérébraux, et PREDICT IV, dont le but était d’accélérer la mise sur le marché de nouvelles molécules thérapeutiques à visée cérébrale. Il a participé en outre au contrat européen ACUTETOX, dont l’objectif est de prédire la neurotoxicité de molécules chimiques (pesticides etc.) dans le cadre de la future législation REACH.

 

 

Le LBHE participe notamment aux projets BtRAIN, SNOWBALL, DIASYN, In3, NanoStem, CNS Antidote, MAGBBRIS et NINTARMAL.

IN3

Le LBHE soutient "Sciences en Marche"

 

 

 

  • Du 25 au 28 juin 2019 : 13th Cerebral Vascular Biology Meeting, Miami, USA